Rencontre avec Marc-Alexis Roquejoffre

Autodidacte à multiples facettes, Marc-Alexis Roquejoffre partage avec nous son parcours, ses expériences et ses projets. L’histoire d’un self-made man « qui ne sait pas où il va, mais sait d’où il vient ».

Marc-Alexis RoquejoffreBonjour Marc-Alexis ! Alors dis-nous… tu viens d’où ?
Je suis né le 8 mai 1969 à Limoges, où j’ai grandi jusqu’à mes 14 ans. Ma famille est ensuite venue s’installer à Clermont-Ferrand, où j’ai fait ma vie.

Quels seraient tes mots pour définir notre belle région auvergnate ?
On ressent ici une vraie force (qu’on pourrait facilement qualifier de tellurique !) et un attachement à la terre sans pareil. Également la notion de proximité me semble importante : on est proche de tout ! (ski, mer, promenade, etc.)

Qu’est-ce qui t’a conduit à devenir journaliste ? Et quel est ton media de cœur ?
Autant que je me souvienne, j’ai toujours voulu être journaliste… En arrivant sur Clermont, j’allais les dimanches après-midi devant radio France pour regarder les émissions. Petit à petit, les équipes m’ont fait entrer dans les studios, et je suis parti du service des cafés au journalisme ! La radio, c’est le media que j’apprécie le plus : la relation avec l’interviewé est directe et n’est pas empreinte de la lourdeur du matériel. Et je ne me  lasse pas de son côté intimiste : quel que soit le lieu où l’on se trouve, l’enregistrement reste possible !

Tu le dis toi-même, tu es autodidacte : comment en es-tu arrivé là ?
En observant les autres ! Je me suis inspiré de modèles tels que Léon Zitrone,  Patrick Poivre d’Arvor ou encore Christine Ockrent. Et j’ai eu notamment grand plaisir à interviewer PPDA à plusieurs reprises, sur Public Sénat ou Parcours de vie. Mon parcours d’autodidacte prouve qu’il est possible d’y arriver sans passer par les grandes écoles : en revanche, cela comporte quelques difficultés supplémentaires et demande de la persévérance !

Quels sont tes projets actuellement ?
En tant que directeur de RCF, je souhaite faire grandir l’antenne sur l’aspect général et continuer le développement de la web TV du diocèse de Clermont-Ferrand, qui connaît un réel succès (440 000 vues sur les 36 vidéos actuelles). En parallèle, deux web émissions me tiennent beaucoup à cœur : Parcours de vie, diffusé sur la plateforme Fan Auvergne ainsi que Vues d’Auvergne, que je développe par ma maison de production (MARC Production).

Pour finir, tes coups de cœur en Auvergne ?
J’en citerai deux : Vichy, pour son côté désuet et son architecture remarquable, et les rues de Billom.

Merci Marc-Alexis !