Le train du puy de Dôme

Faisons un peu d’histoire et opérons un retour en arrière pour retracer la vie de ce train, qui a inscrit son empreinte sur le puy de Dôme. 

Au départ perçu comme « montagne inaccessible », le puy de Dôme suscite de l’intérêt depuis bien longtemps. En effet, dans les années 1850, le volcan était utilisé comme observatoire météorologique. Mais très vite, les habitants et les touristes, toujours plus nombreux,  se sont pris de curiosité et ont voulu aller gravir les 1485 m que représente le puy de Dôme afin de l’apprivoiser davantage. C’est alors que plusieurs projets ont éclos pour répondre à ce nouveau besoin, tous réunis autour du même moyen : le train. Plusieurs sociétés se sont lancées le défi technique de faire gravir les machines sur la pente du volcan pour atteindre son sommet. Parmi elles, nous retiendrons principalement le nom de Jean Claret, décrit comme « homme du train » et grand instigateur de la réussite de ce projet.

Ce livre, Le train du puy de Dôme, nous livre l’histoire de ces hommes qui ont construit la légende du train du puy de Dôme et des chemins de fer de montagne. Structuré en plusieurs parties, il nous présente le contexte, les projets, la pratique et la vie tourmentée du train.

Ce titre nous permet de mieux comprendre son histoire et son importance, ainsi que sa place dans la mémoire collective.  Valorisé par de jolies photos d’époques, des schémas, des archives, des cartes postales, nous invitons tous les curieux à (re)découvrir une partie du patrimoine auvergnat à travers ce bel ouvrage. Initié par le Conseil général du Puy de Dôme, il nous montre la capacité du train à se renouveler et à réapparaître dans nos contrées d’aujourd’hui.

Prix : 15 euros

Maison d’édition : PhotothèqueCg63