Johan Datin Desnavaille, cyclomessager pour kwelCo.

Ce n’est pas un secret, nous sommes branchées vélo chez Les (petites) ficelles. Et si nous roulons dans le cadre des loisirs, nous sommes attentives aux initiatives liées aux 2 roues. Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous présenter Johan Datin Desnavaille, happy entrepreneur made in Auvergne qui regorge de belles idées ! En lisant les réponses à nos questions, nous sommes convaincues que vous aurez déjà un pied sur la pédale 😉

Bonjour Johan, alors dis-nous… tu viens d’où ? (Et si tu n’es pas du coin, qu’est-ce qui t’amène dans nos contrées auvergnates ?)
De loin, de très loin… de l’autre bout du pays (ou presque) ! Normand d’origine, Ligérien de jeunesse, je suis littéralement tombé amoureux de l’Auvergne et de ses habitants, de Clermont-Ferrand* et des volcans, il y a maintenant presque dix ans de cela ! J’ai réellement passé le pas en 2014, en venant m’installer sur le Plateau Central, pour être au plus près du coeur palpitant de la capitale auvergnate ! Avec toutes les belles choses qu’il me reste encore à découvrir de ma région d’adoption, et tous les projets que je souhaite peu à peu y monter, je ne pense pas lui faire d’infidélité dans les dix autres années à venir, au moins !
* car oui, il m’arrive encore de dire « Clermont-Ferrand » au lieu de « Clermont » tout court… l’intégration prend toujours un peu de temps !

Et sinon, que fais-tu de beau dans la vie ?
Du vélo, du vélo… et encore du vélo ! Quand on est « cyclomessager », le vélo est à la fois son outil de travail, son bureau mobile et sa way of life. Et en tant que créateur de kwelCo. (actuellement Directeur Général), je passe BEAUCOUP de temps sur mon vélo ! Pour varier les plaisirs de temps en temps, tout de même, je suis bénévole au sein de plusieurs associations, en rapport avec l’univers du vélo (Tous Deux Roues*, Vélo-Cité 63) ou de l’entrepreneuriat (GCE, 2CiA, CREDIS,…). Quand j’arrive à m’accorder un peu de temps personnel (rare !), j’adore lire (Les Volcans, mon repaire !) et écrire, assister à un ballet du Bolchoï au cinéma, et surtout aller randonner (si, si, il m’arrive aussi de marcher, des fois !) dans le Parc des Volcans ou le Massif du Sancy !
*l’association à l’origine de l’atelier d’auto-réparation Un Guidon Dans La Tête.

Quand et comment t’est venue l’idée de devenir « le messager à vélo le plus rapide de l’agglo. » ?
L’idée originelle remonte quasiment à mon installation sur Clermont : les éléments à son origine (passion du vélo ; vif intéret pour tout ce qui a trait à l’aménagement des territoires, à l’urbanisme,… ; désir d’entreprendre pour servir autrui) étaient déjà présents bien avant, mais impossible d’en faire sortir quelque chose de concret… Le « déclic » s’est produit à mon arrivée en Auvergne, grâce à son cadre de vie épanouissant, la gentillesse des gens et un écosystème entrepreneurial de qualité. Mais la plus grande révélation a été la lecture d’un ouvrage sur les pratiques utilitaires des cycles de par le Monde, qui m’a révélé le potentiel ÉNORME de ces véhicules, autant en termes économiques, qu’environnementaux et sociaux ! De là, j’ai également découvert l’univers des coursiers à vélo, avec son histoire et son univers culturel si particuliers… et je suis tombé dedans à pieds joints, bien content d’avoir enfin trouvé un « ciment » à mon projet naissant !

Tu nous présentes précisément kwelCo., ses services ?
kwelCo. (terme construit qui signifie littéralement « la Compagnie de la roue »), propose depuis novembre 2015 plusieurs services logistiques* aux acteurs de l’agglo., qu’ils soient professionnels, particuliers, associations ou encore collectivités :
– le transport express de biens : plis, colis, plateaux repas, fleurs, vêtements, pièces mécaniques,… rien ne me fait peur et peut être livré à l’autre bout de la ville, dans la journée comme dans l’heure !
– la communication en situation de mobilité ; et là, j’insiste sur le terme COMMUNICATION : à la différence de l’approche publicitaire, je propose aux acteurs locaux des espaces d’expression originaux, eye-catching et non envahissants pour communiquer uniquement sur leurs activités, leurs savoir-faire, leurs évènements,… et non pas sur leurs produits (pas d’incitation directe à l’achat) !
Très important, kwelCo. s’est spécialisé depuis le début dans ce que l’on peut appeler la « Logistique Urbaine Légère », en cherchant à réfléchir et redéfinir le modèle logistique de notre bonne vieille ville de Clermont au travers d’un outil exclusif : les cycles ! J’entends par là « tout véhicule terrestre sur roue(s) propulsé d’une part significative par la force musculaire humaine » ; en gros, tous les moyens de déplacement roulants et « actifs » : vélo, tricycle, vélomobile, rollers,… et tout ce qui pourra encore bien sortir de l’imagination fertile des Humains !
Pour résumer, kwelCo. vous livre (ou livre vos amis, collègues, clients, partenaires,…) et diffuse votre image, votre message uniquement à la sueur du front et à l’huile de genoux ! Dernier détail, mais non des moindres, kwelCo. n’existe pas en tant que tel mais est une « marque de services » de la société coopérative Auverkoop, que j’ai cofondé il y a peu avec plusieurs autres porteurs de projets dans le but d’offrir aux acteurs locaux des services de proximité de qualité, dans une démarche de solidarité et de développement vertueux du territoire… une vraie aventure collective en somme !
*une petite définition technique s’impose : la logistique regroupe l’ensemble des activités de gestion des flux, principalement physiques (biens, marchandises) d’une entité (entreprise, association, collectivité locale,…) : transport, manutention, conditionnement, stockage,… mais j’aime à y adjoindre la « logistique humaine » (transport de personnes) et informationnelle (diffusion de messages).

Johan, tu nous confies un de tes plus beaux souvenirs cyclo ?
Ma première course officielle sous la « bannière » kwelCo. : la soudaine et saisissante sensation de faire quelque chose qui a du sens, qui a toute sa place dans la vie de la Cité, qui pourra réellement faire la différence au quotidien dans l’amélioration des conditions de vie et de travail de chacun ! Le genre de moment où l’on se sent pousser des ailes, et où l’autre bout de la Terre nous semble à seulement quelques coups de pédales…

Comment te trouver ?
Le plus simple est encore de me croiser dans les rues de l’agglo., chevauchant en coup de vent mon vélo coursier, ou roulant tranquillement avec ma remorque d’affichage : n’hésitez pas alors à me héler au passage, je m’arrêterai bien un moment pour échanger quelques mots ! Sinon, je suis souvent de passage à Epicentre Factory, le nouveau tiers-lieu ouvert depuis avril dernier rue Saint-Dom’, THE place to be pour tous les entrepreneurs qui veulent faire bouger les choses sur Clermont et aux alentours !
Bien-sûr, je suis joignable par téléphone au 06.33.77.25.60 (de 7.30 à 19.30), ainsi que par mail (contact@kwelco.com). Le site de kwelCo. est actuellement en cours de construction, ainsi qu’un blog pour partager mes expériences et rencontres d’acteur urbain du quotidien. À suivre, donc…

Merci Johan de nous faire découvrir ton parcours et supers services. Bon vent à travers notre capitale auvergnate !

IMGP4967