Jérôme Pallé, derrière l’objectif

Notre travail nous permet décidément de rencontrer des personnes sympa, que nous aimons vous présenter. Aujourd’hui c’est au tour de Jérôme Pallé, photographe installé à Clermont-Ferrand, de se prêter au jeu de l’interview de la team des (petites) ficelles !

Bonjour Jérôme, alors dis-nous… tu viens d’où ? (Et si tu n’es pas du coin, qu’est-ce qui t’amène dans nos contrées auvergnates ?)
Je suis originaire de Clermont-Fd, j’ai un peu bougé dans ma jeunesse pour des raisons professionnelles mais lorsque j’ai décidé de me lancer en indépendant, j’ai choisi de m’installer à Clermont. C’est la ville dont je me sens le plus proche.

Et sinon, que fais-tu dans la vie ?
Au départ j’étais journaliste. D’abord en presse quotidienne puis en freelance. Je proposais des textes et des photos aux magazines. J’ai arrêté d’écrire en 2007 pour me consacrer entièrement à la photo. Aujourd’hui, je reste photographe mais je me suis sérieusement remis à l’écriture à travers mon (mes) livre(s) et mon site internet consacré à la formation photo et plus particulièrement à la formation photo en ligne.

D’où te vient ce goût de « l’image » ?
Plus que l’image, je crois que c’est la communication qui m’intéresse. Transmettre une idée, une expérience, une émotion… Je n’ai su dessiner mais j’ai très tôt accroché à l’écriture, plus tard à la photographie et aujourd’hui à Internet. C’est le mode d’expression qui m’intéresse. Vu sous cet angle, mon parcours devient complètement logique : journaliste, auteur, photographe et formateur en photo… J’explore les différentes manières de faire passer un message.

Tu proposes aux particuliers et pros des formations photos dans ton atelier ou à distance : comment se déroulent-elles ?
Dans les deux cas, ce sont des cours collectifs en petits groupes à mon studio clerrmontois. L’idée est de favoriser les échanges sans être plus de 5 ou 6.

Actuellement je travaille beaucoup sur la formation photo en ligne. J’explore une nouvelle manière de transmettre mon expérience de photographe. Les résultats sont très encourageants et les élèves sont très enthousiastes. La relation avec les stagiaires n’est pas la même que pour les cours au studio mais elle s’inscrit dans la durée. La distance n’est finalement pas un problème. Les élèves suivent les modules de cours en vidéos quand ils le veulent, je leur prépare des fiches d’exercices et ils valident leurs acquis en fin de module. Ils peuvent revoir les cours autant de fois qu’ils le souhaitent ,et je réponds à toutes leurs questions sur le site. C’est assez rigolo et très efficace.

Jérôme, de toi à nous, qu’apprécies-tu particulièrement de photographier en Auvergne ? Indéniablement, je crois que ce sont les Auvergnats…

Merci Jérôme ! Vous pouvez retrouver plus d’infos sur ses 2 sites :
– photo : http://www.jeromepalle.com
– cours et formation photo : http://www.formation-photographe.net

Portrait-Jerome-Palle-Photographe