Fipopus et Gropopus

Fin décembre, au détour de la place de Jaude, nous avons fait un arrêt dans la cahute investie par trois maisons d’édition auvergnates : les éditions Margot, la Poule qui pond et l’atelier du poisson soluble. Un long arrêt…

Après avoir longuement hésité à acheter l’intégralité des ouvrages (ce qui n’était clairement pas raisonnable), la petite voix de la raison nous a ramené sur Terre pour nous décider sur un ouvrage. Notre choix s’est porté sur Fipopus et Gropopus, de Frédéric Laurent, par l’atelier du poisson soluble (qui fête ses 25 ans, mais ça, on en parlera plus tard). Pourquoi donc,allez-vous nous demander ? Et bien, parce que :

  • les dessins sont trop classe,
  • c’est un livre accordéon, qui se déplie très très très longuement (très ludique comme approche),
  • les histoires sont réversibles : ce qui se passe chez les gropupus a un impact sur ce qui se passe chez les fipopus (et vice versa),
  • c’est très drôle (bon, ça on l’a su après, en le lisant)

Conclusion : c’est un livre de chevet incontournable !

Fipopus Gropopus, par Frédéric Laurent. 18 pages, format 12 x 31 cm, accordéon.15 €
L’atelier du poisson soluble

FIPOPUS_1 FIPOPUS_3 FIPOPUS_2